louis de bigoudi

 

ou le destin d’un petit chaton que rien ne prédestinait à une telle aventure

 

Qui est Louis de Bigoudi ?

Laissez moi vous raconter son histoire, du moins jusqu’à aujourd’hui …

Il faisait chaud cet après-midi là. Nous étions début septembre, et l’été était encore bien présent.

Pas très courageux, nous décidâmes tout de même d’aller marcher aux alentours de notre maison, histoire de nous dégourdir un peu.

Il avait plu pendant la nuit, la terre semblait moins aride et dégageait des odeurs douces et sucrées. Nous avions l’esprit ailleurs, préparant chacun dans notre tête notre départ.

J’étais un brin nostalgique, je dois bien l’avouer, à l’idée de quitter cette si belle nature, lorsque des hurlements étranges me tirèrent de ma rêverie.

Perché en haut d’une petite bâtisse en ruine et prisonnier des ronces, un tout tout petit chaton hurlait de toutes ses forces.

sujl3989

Que faire ?.. Comment l’attraper, comment monter sur ce toit sans risquer qu’il ne cède sous notre poids ?

N’écoutant que notre coeur, nous décidâmes de porter secours à cette drôle de petite chose poilue, qu’on distinguait à peine. Alain se proposa, du haut de son mètre 85, d’escalader le muret, et étrangement, le chaton, aveugle mais guidé par la voix, avança vers cette main tendue, et s’accrocha à elle de toutes ses forces.

Lorsqu’ils furent redescendus tous les deux, quelle ne fût pas notre surprise. Le chaton avait les yeux collés de pus, le nez tout crotté, et surtout, il était vraiment minuscule.

Nous étions assez loin de notre maison, mais nous étions tellement motivés que notre retour fut vraiment rapide.

Pendant qu’Alain filait à la pharmacie acheter du lait, je préparais une bouillotte bien chaude et plaçait ce petit être si fragile dessus, enveloppé dans un vieux pull.

Et voilà comment tout commença.

kqvu4049

Toutes les deux heures, nous lui donnions le biberon. Hélas, il était si malade et affaibli qu’il régurgitait tout. Que faire ?…

Après deux jours et deux nuits blanches, nous décidâmes d’aller chez le vétérinaire. Nous avons ainsi appris qu’il était âgé de trois semaines, pesait 330 grammes, avait le coryza et était très déshydraté – vraiment peu d’espoir pour qu’il survive.

De plus, ce n’était plus toutes les deux heures, mais toutes les heures pour le biberon. Il fallait le gaver !.. D’après le vétérinaire, il était seul depuis plusieurs jours, probablement abandonné par sa mère. Il nous prescrivit des antibiotiques, un nouveau biberon, en nous souhaitant bonne chance !

mrfm7904

Les jours qui suivirent furent assez pittoresques, je l’avoue … Nous ne dormions pas de la nuit, et nos journées furent exclusivement pour notre petit orphelin, que nous avons baptisé petit Louis !

C’était un battant .. et la vie l’emporta.

Mais que faire de lui ?.. Notre départ pour l’Arménie approchait et nous n’avions pas prévu d’avoir un passager supplémentaire avec nous pour ce long voyage.

Le donner ?.. On y a pensé, mais cette idée fût vite remplacé par : on le garde !

Après tout, s’il avait bravé la grande faucheuse, c’est qu’il avait probablement un destin à accomplir, n’est-ce pas ?!

Son premier jouet fût un de mes bigoudis .. aujourd’hui petit Louis de Bigoudi est un grand chaton en pleine forme, câlin, drôle, joyeux et tellement adorable. Il s’apprête dans quelques jours à vivre, tout comme nous, une fabuleuse aventure, dont vous connaitrez la suite dans les prochains articles.

cvja0989

Tout peut basculer vite dans une vie .. il suffit d’une main tendue pour que la donne de départ soit changée. Depuis combien de temps ce petit chaton mourrant hurlait-il pour qu’on l’entende !?

Il n’a pas renoncé..! Il a continué, même à bout de forces, d’appeler .. et le miracle se produisit.

Il faut croire, espérer, ne jamais renoncer. S’il existe un Dieu pour les chats, alors celui-ci a entendu sa détresse … sinon, avouez que c’est une belle et incroyable histoire, qui ne fait que commencer …

 

 

TRANSLATE

Liens

canaque.com Photographies

armenews.com Nouvelles d'Arménie Magazine

Most Shared Posts

Archives

8 Comments

  1. Aline Juillerat
    14 novembre 2016

    Trop trop émouvante ton histoire sur Louis, ton bigoudi, oui non je le donne,… j’aurais eu exactement la même histoire s’il y en avait une! Laurene mon âme soeur… Je t’aime. Ton amie pour toujours. Aline

  2. Aline Juillerat
    14 novembre 2016

    Très bien fait ton blog ma chérie, bravo pour tout d’ailleurs! Tu mérites tant toutes ces belles choses, une belle nouvelle page re-energisante de ton livre de vie!!!

  3. Cléo Hekinian
    14 novembre 2016

    Il était écrit quelque part que vous deviez ce jour là fouler ces terres arides et trouver ce survivor…Race des vainqueurs, et il est ma foi bien logique qu’il fasse parti de ce merveilleux voyage…. Va petit Louis découvrir ce vaste monde, tu es divinement bien entouré…

  4. CANAQUE Gina
    17 novembre 2016

    J’ai hâte de connaître la suite de l’histoire de P’tit Louis ! Et du voyage
    Plein de bisous de votre maman et plein de caresses aussi à ce petit chaton qui a repris une silhouete à peu près normale
    Penserai très fort Samedi !

  5. LYLYBELLE
    19 novembre 2016

    Que d’amour chère Laurene, dans tout tu n’es que Amour, je serai devenue une plus belle personne si je t’avais connu plus longtemps. Respire, avance et aime <3

  6. Nicole - Mandelieu
    20 novembre 2016

    Tellement émue de savoir que vous venez de fermer la porte de votre maison et que vous voilà partis … pour votre long périple … quelle aventure avec cette « petite boule de poils » qui m’a permis de faire votre connaissance sur cette petite plage de « la Raguette » il y a quelques semaines, maintenant.. Prenez-soin de vous chers Laurene et Alain, ce blog sera notre fil conducteur … vos premiers écrits et photos sont superbes … Donnez-nous le plus souvent possible de vos nouvelles … au fil des mois nous verrons grandir « petit Louis du Bigoudi » qui a été sur votre chemin pour faire parti de votre beau voyage. On ne peut que vous aimer … vous êtes de belles personnes… Bonne chance …. D’énormes bisous ….

  7. Marie claude et Georges
    26 novembre 2016

    Quelle belle histoire pour ce petit chaton, si bien baptisé!!! çà ne m’étonne pas de toi Laurène, tu aimes tellement les animaux, comme moi.
    bonne route pour ceux qui partagent ta route désormais. On pensera bien a vous

  8. Biharé françoise
    20 décembre 2017

    Encore une belle histoire bien émouvante !! 🙂 Petit Louis semble tenir à la vie plus que tout et il doit être adorable 🙂 Je lui souhaite longue vie avec ses nouveaux maîtres !! bonne nuit et à bientôt pour lire vos belles aventures Laurène ! 🙂

Les commentaires sont fermés.