HAUT EN COULEUR

Erevan,
8 février 2017.

 

Le soleil semble enfin revenu ! Cela fait plus d’une semaine que nous profitons de sa lumière et de sa chaleur (bon, les températures restent négatives, mais rien en comparaison du mois de janvier)

Erevan étant dans une cuvette, il y a toujours un peu de brume et il faut monter en haut des collines pour apercevoir ce ciel magnifique d’un bleu éclatant et sans trainées maléfiques !

Ces dernières semaines furent intéressantes et pas faciles en même temps !

Tout d’abord, je me suis bloquée le dos et suis allée expérimenter l’hôpital avec des instruments d’un autre temps.

La maman d’un ami est chiropracteur et a accepté de me soulager. Regardez les photos .. Je sais que vous allez rire !

IMG_7370

J’avoue que je n’étais pas trop rassurée, mais le résultat fût stupéfiant ! J’y suis tout de même allée tous les jours suivant un protocole très précis : exercices en salle de sport + machine dans ce que nous avons surnommé “la salle d’inquisition” !

IMG_7369

Gohar – qui signifie pierre précieuse – m’a prise en main et je suis désormais un programme de re-musculation afin de consolider mon dos. Tout est très vieillot dans cet hôpital qui aurait besoin d’une bonne rénovation, pourtant la qualité des personnes est remarquable ! ici pas de chichis mais un véritable professionnalisme ! Mes séances durent une heure et Gohar s’occupe exclusivement de moi, m’aidant à faire mes exercices, veillant à ce que je ne me fasse pas mal, puis “machine” ( on fini par s’habituer ), massage et tout cela pour la modique somme de 5 euros !

IMG_7487

J’aime cette femme dynamique et généreuse, et je prends désormais plaisir à aller faire ma rééducation ! Elle est ma pierre précieuse Arménienne ! Malgré tout, la douceur de mon ami ostéopathe Bruno me manque et je souris intérieurement lorsque j’imagine sa tête s’il me voyait ainsi, la tête sanglée dans cette machine bizarre !

En tous cas, le résultat est là .. Alors …

 

J’ai aussi fait la connaissance d’Armenhui Martirosyan, qui fût durant la période Soviétique une des pionnières des écoles Steiner.

IMG_7409

Elle donnait ses cours en cachette aux enfants dans son petit appartement, avec la complicité de leur parents, qui prenaient alors de gros risques, car toute forme de créativité libre était formellement interdite … Sinon direction le Goulag ! 😉

Armenhui continue toujours, à 73 ans, de donner ses cours d’Art Thérapie mêlant contes, musique, peinture, spiritualité, à des enfants âgés de 1 à 16 ans. Elle m’a proposé d’assister à ses cours et de me transmettre sa méthode …

Je suis plus que ravie !

IMG_7454

Affaire à suivre …

 

En parallèle, nous sommes allés visiter le centre TUMO, issu de la fondation Simoyan qui propose une éducation pour les jeunes générations ( 12 à 18 ans )  basée sur les technologies de pointes.

IMG_7509

Les enfants ont accès aux ordinateurs les plus sophistiqués. Les cours sont gratuits et s’articulent autour de 4 domaines : animation, conception de jeux vidéos, web-design et médias numériques.

IMG_7253

Chaque étudiant y avance à son propre rythme d’après un programme établi en fonction de ses préférences. Au bout de 2 ans le cycle est bouclé par un projet final et l’élève repart avec un portfolio étoffé de toutes ses réalisations . TUMO exporte d’ailleurs ses franchises et la mairie de Paris serait intéressée par le projet .

IMG_7256

J’ai demandé à Armenhui ce qu’elle en pensait. Elle m’a répondu avec un demi sourire que Tumo s’occupait de la tête et elle, de l’âme et du coeur …

Inutile de vous dire où va ma préférence ….

IMG_7433

 

 

Nous avons également fait un voyage “éclair” en Géorgie. Nous devions y rester 5 jours, nous sommes revenus au bout de 24h !

IMG_7523

Laissez-moi vous raconter … J’avais été manipulée la veille pour mon dos, ce qui m’avait très fatiguée. D’autre part, nous avions convenu d’emmener notre ami Vahé qui devait rejoindre sa famille, et je devais retrouver une amie Géorgienne rencontrée en France, qui s’était proposée de nous réserver un appartement en plein coeur de Tbilissi. Il nous était donc impossible d’annuler. Nous sommes parti samedi matin, avec notre petit Louis, notre valise, les croquettes et tout notre bazar (vu que nous étions en voiture). Il faut compter à peu près 6h de route pour faire les 285 kms qui nous séparent de la Géorgie.

Eh oui, pas d’autoroute ici, et les routes sont tellement de mauvaise qualité que nous ne pouvons pas rouler à plus de 50 kms/h ; bref, une fois arrivés à la frontière, nous fûmes bloqués, car nous devions nous acquitter d’une taxe de 200 euros pour sortir le véhicule. Ayant déjà payé cette somme à notre arrivée en Arménie, nous refusions de payer de nouveau.

Que faire ? Rebrousser chemin et refaire la route en sens inverse ou laisser la voiture à la frontière et continuer en taxi ? Mon dos me faisait mal et je ne me voyais pas refaire 6h de route, surtout qu’il commençait à faire nuit … Nous primes donc nos affaires, Petit Louis dans sa caisse (qui était sage comme une image) les croquettes … Bref, assez comique comme situation, surtout que les douaniers nous regardaient d’un air mi-amusé mi-désabusé .. Moi je riais jaune !! Arrivés au poste frontière Géorgien (nous étions à pieds) Petit Louis dû passer un contrôle vétérinaire ! Heureusement que nous avions son passeport européen en règle avec ses vaccins.  Et dire que pour venir il a passé toutes les frontières – 7 en tout – incognito et sans aucun problème !!

Au bout d’une heure et nos 2 frontières passées, nous primes avec notre ami Vahé un taxi tout déglingué qui devait nous conduire enfin jusqu’à Tbilissi … Les routes en Géorgie étant dans le même état qu’en Arménie, inutile de vous dire à quel point nous étions secoués ! Le plus à l’aise de nous tous était Louis, qui, allongé nonchalamment dans sa caisse attendait patiemment de savoir où allait le conduire toute cette étrange aventure !

IMG_7540

Au bout d’une heure, nous arrivâmes enfin à destination … Et là … Le choc ! Mon amie, toute contente de nous voir nous attendait au bas d’un immeuble tout déglingué dans un quartier affreux de banlieue …

IMG_7530

Nous laissâmes notre ami qui devait rejoindre sa famille et nous voilà avec nos bagages, notre chat et nos mines défaites, au milieu de ce no man’s land .. Nous primes un ascenseur lui aussi tout déglingué, et nous nous retrouvâmes perchés au 15 ème étage de cet immeuble qui datait de l’époque soviétique avec une vue qui déprimerait même le plus des optimistes !

IMG_7528

Nous étions vraiment trop fatigués pour prendre une décision, mais Alain et moi étions vraiment décidés à partir le lendemain. Le seul qui trouvait cela drôle fût notre chat aventurier qui parti explorer ce nouveau territoire, alors que nous étions assis complètement abasourdis sur des chaises bancales en nous demandant ce qu’on faisait là, baladant ça et là nos yeux fatigués qui ne réussirent pas à trouver le moindre charme à ce lieu terne … Je suis pourtant habituée à l’Afrique et aux situations parfois cocasses mais là, je n’arrivais pas à trouver en moi suffisamment d’humour pour en rire ! J’avais terriblement mal au dos et Alain, si calme d’habitude, bouillonnait intérieurement ; le prix était tout de même de 45 euros par nuit, ce qui est très cher pour un pays comme la Géorgie ! Au petit matin la décision fût prise de retourner en Arménie ! Nous étions désolés pour notre ami Vahé que nous devions ramener 5 jours plus tard avec nous, mais parfois il est important de s’écouter et de ne pas subir une situation qui va à l’encontre de notre vérité.

IMG_7687

Nous expliquâmes avec diplomatie à mon amie que pour des raisons médicales je devais rentrer en Arménie, et Alain lui fît part de sa déception concernant l’appartement. Et nous voilà repartis avec notre barda, notre chat, mon mal de dos, dans un taxi direction la frontière ! Notre retour fût paisible, et Louis, toujours calme malgré les soubresauts de la route, dormit paisiblement ! Il est incroyable ce chat !!!

 

Le lendemain hélas, je ne pouvais plus bouger ! J’avais le dos en compote et je me voyais déjà retourner voir ma précieuse Gohar et la chambre d’inquisition ! Sur les conseils d’Alain je suis restée allongée toute la journée, contemplant le soleil derrière mes vitres alors que je mourrais d’envie d’aller dehors courir et fêter le retour de ce Dieu Râ qui m’avait si cruellement manqué ! Mais la sagesse (même forcée) fini toujours par payer, car le lendemain, miraculeusement plus aucune douleur.

Le seul dans tout ça qui fût ennuyé de nous voir revenir si tôt de Georgie fut Valentin, à qui nous avions confié la tâche de repeindre l’appartement et qui nous a vu débarquer plus tôt que prévu, chamboulant ainsi tous ses plans d’organisation ! Mais vraiment, nous n’avons jamais été aussi heureux de rentrer chez nous … La Georgie n’est pas notre priorité et c’est ici en Arménie que nous avons pour l’instant posés nos valises. Nous avons encore tant de choses, de personnes, de paysages, de lieux mystérieux à découvrir. Cet article étant un peu long, je vais m’arrêter là. Le prochain post sera plus court avec de magnifiques photos prises par mon photographe de coeur … A très vite pour des images qui ne nécessiteront pas forcément des mots ..

Prenez bien soin de vous, et recevez d’Arménie ces doux rayons de soleil ….

IMG_7612

Liens

Most Shared Posts

Archives

4 commentaires

  1. Marie Claude et Georges
    11 février 2017

    Coucou Laurène, toujours des jolies photos, surprenantes, qui nous font aussi voyager avec vous trois…Louis compris. prends bien soin de ton dos, tu as trouvé de bonnes astuces pour te soulager.
    c’est vrai que ces contrées paraissent un peu pauvres, mais il doit y avoir à l’intérieur de belles personnes. pour nous ici à Chaillol la neige est enfin arrivée, tant mieux pour la nature et les vacanciers de Février. Je t’embrasse ainsi qu’Alain et Louis, Je regarde toujours avec plaisir les photos et compte rendu de ton blog.

  2. Bruno
    12 février 2017

    Salut Laurène. Alors, l’aventure continue. Je vois que tu as bien été prise en main par Gohar. Son approche mécanique du problème me parait tout à fait respectable. Armenhui a l’air d’ être une belle personne. Par contre il semble que la vie en Géorgie doit être bien difficile pour beaucoup de gens. Bises

  3. Laurène
    14 février 2017

    Très cher Bruno ; eh oui ! L’aventure Arménienne continue ! Nous continuons d’expérimenter et j’avoue que ça me plait ! Merci pour tes fidèles commentaires que nous lisons toujours avec plaisir ! Prends bien soin de toi 🙂

  4. Laurène
    14 février 2017

    Chers Amis, merci pour vos commentaires et votre fidélité 🙂 Nous sommes ravis de vous faire voyager avec nous… Profitez bien de la neige à Chaillol , ici, elle s’est remise à tomber et le soleil est reparti en ballade! Le printemps n’est pas encore là 😉 Nous vous embrassons bien affectueusement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*